El periscopio (1979)

Synopsis : « Comme tous les garçons de son âge, Alfonsino, 16 ans, est très préoccupé de sa sexualité. Un cours de physique lui ayant appris à se servir d’un périscope, il observe – sans être vu – la vie intime de deux ravissantes infirmières habitant au-dessus de l’appartement familial. Ce qu’il voit le trouble si fort qu’il en tombe malade. Très inquiète, sa mère fait appel à l’une des infirmières, qui comprenant la nature de la « maladie » du jeune garçon, décide, avec son amie, de s’occuper de lui. Ce sera le commencement d’une étrange et excitante relation entre les deux filles et Alfonsino. » (Résumé VHS Open Vidéo)

Titre original : El periscopio – Origine : Espagne – Pays de production : Italie, Espagne – Année : 1979 – Durée : 92 min – Genre : Comédie érotique – Réalisation : José Ramón Larraz – Sujet : José Ramón Larraz – Scénario : Sergio Garrone – Producteur : Vincenzo Salviani – Maison de production : Asa Cinematografica, Estela Film, Films Dara – Photographie : Roberto Girometti – Montage : Jose Luis Matesanz – Musique : Ubaldo Continiello – Scénographie : Franco Bottari – Trucages : Elisenda Villa Nueva…

Distribution : Gabriele Tinti, Bárbara Rey, Laura Gemser, Mila Stanic, José Sazatornil,  Ángel Herraiz, Alfred Lucchetti, Daniele Vargas…

Dates d’exploitation : Espagne (26 Février 1979), Italie (05 Décembre 1979), France (11 Juin 1980), Allemagne (28 Août 1980), Finlande (24 Avril 1981)…

Titres alternatifs : Zeig mir, wie man’s macht (Allemagne), Malicia erótica (Argentine), Ja anna meille jokapäiväinen seksimme, Kipusiskojen seksipalvelu, Sjuksystrarnas sexservice (Finlande), L’infirmière a le feu aux fesses (France), …And Give Us Our Daily Sex (U.K), Τρυφερές νοσοκόμες (Grèce), Malizia erotica (Italie), …And Give Us Our Daily Sex… (USA)…

Ils en parlent : « José R.Larraz, qui a réalisé des films bien dérangeants du type Whirpool, L’enfer de l’érotisme, Vampyres ou encore Scream and die, s’est ici considérablement assagi et prend pour modèle la fameuse comédie italienne Malicia, qui voyait aussi satisfaits les premiers émois d’un jeune puceau. On sent le travail de commande auquel Larraz ne s’est apparemment intéressé qu’a titre alimentaire. Néanmoins, derrière l’apparente banalité du propos, se dissimule une assez féroce critique de la bourgeoisie espagnole, à travers le personnage du père de famille, essentiellement accaparé par ses matches à la télé et la hantise d’une calvitie naissante ! Une comédie très « à l’italienne » pour laquelle on s’étonne de l’absence de l’infirmière « big lolos » de service, Edwige Fenech. Film agréable, sans plus, qui ne vaut uniquement, à notre avis, que par la présence de Laura Gemser. L’ensemble est correct, mais nettement moins délirant que chez un joe d’Amato ! » (N.Moutier – Monster bis spécial Laura Gemser)

Liens externes : IMDB

 

Affiches :

(U.K)

Lobby cards :

Fotobuste (Italie)

(Allemagne)

(Espagne)

Synopsis & coupures de presse :

VHS & Betamax :

El Periscopio - VHS Ger.01

(Allemagne)

(Espagne)

Photos de presse :

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s